Michèle RAKOTOSON est née en 1948 à Antananarivo (Madagascar). Elle est écrivaine, dramaturge et journaliste. Elle est issue de la bourgeoisie d’Antananarivo, elle est fortement marquée par le protestantisme et les quakers. Elle effectue sa scolarité à Antananarivo. Elle quitte Madagascar en 1983 pour des raisons politiques et arrive à Paris. Elle a été professeur de lettres malgaches, journaliste à la radio (RFI et France Culture) et à la télévision (RFO) et responsable des manifestations littéraires à Radio France internationale. En juin 2012, l’Académie française lui remet la grande médaille de la francophonie pour l’ensemble de son oeuvre.

Ouvrages

  • Dadabé, Karthala, 1984
  • Le Bain des reliques, Karthala, 1988
  • Elle, au printemps, Sépia, 1996
  • Henoÿ – Fragments en écorce, Éditions Luce Wilquin, 1998
  • Lalana, L’Aube, 2002.
  • Juillet au pays, Elytis, 2007
  • Passeport pour Antananarivo, Tana la belle, Elytis, 2011